Les Olympiades Suisses de Mathématiques (OSM) sont un concours pour les gymnasien(ne)s de moins de 20 ans dans toute la Suisse qui sont intéressés par les mathématiques. Lors des différentes rencontres et du camp d'une semaine, les participant(e)s reçoivent un aperçu de sujets intéressants et ont l'opportunité d'améliorer leurs compétences avec des exercices exigeants. Dans de nombreux pays, les olympiades mathématiques ont une longue tradition. En Suisse, ces olympiades sont organisées depuis 2004, avec un nombre croissant de participants.
En même temps, l'OSM sert de procédure de sélection pour l'équipe OIM, qui représentera la Suisse l'été suivant aux Olympiades Internationales de Mathématiques (OIM). Les six meilleurs participant(e)s de l'OSM 2018/19 se qualifieront pour l'OIM en Angleterre. La 60ème édition de cette compétition se tiendra là-bas du 11 au 22 juillet 2019.

Six participant(e)s supplémentaires de l'OSM auront la possibilité de participer aux Olympiades Mathématiques d'Europe Centrale (OMEC). Ces dernières auront lieu en août 2019 en République Tchèque. De plus, la Suisse enverra 4 étudiantes aux "European Girls' Mathematical Olympiad" qui se tiendront du 7 au 13 avril en Ukraine.
Pour les participants (potentiels): Dates 2018/19, Inscription

News

Après 18 heures d'examens, la composition de la délégation suisse pour les olympiades internationales de mathématiques en Thaïlande est fixée.

Lors des EGMO 2015 qui se sont tenues à Minsk (Biélorussie), Stefanie Zbinden du canton de Glaris a gagné une médaille de bronze. L'équipe était complétée par Viera Klasovita de Zürich, Melina Lüthi de Berne et Therese Moerschell du Valais. Mais l'aventure a commencé déjà avant la remise des médailles: avant le départ en avion nous avons fait des grillades lors du Sechseläuten zürichois, après avoir franchi la frontière à l'aéroport de Minsk munis de nos visas nous avons retrouvé notre guide Darya qui nous a beaucoup parlé de la Biélorussie. Ainsi, les quatre participantes n'ont pas seulement résolu des exercices mathématiques exigeants, mais ont également visité Minsk, ont grimpé à des arbres et sont montées en haut d'une tour, ont joué aux cartes (mais pas en pleine rue car c'est interdit) et ont écrit des cartes postales. Elles ont également eu le temps de connaître les membres des 22 autres équipes d'Europe et des 6 pays extra-européens invités, que ce soit par des jeux ou des activités de danse. La semaine a passé bien trop vite, mais quoi qu'il en soit nous avons pu ramener sans frais de douane un sombrero, des centimes luxembourgeois, un stylo bille ukrainien et plein de souvenirs.